La Maison du Bonheur

" LA MAISON DU BONHEUR "

Sur l´île de N’GOR au Sénégal, l’île de la dignité .

LA GENÈSE DU PROJET


Henri Grouès, dit l´Abbé Pierre, a prêché par la parole mais surtout par l’action sur tous les continents du monde pour venir en aide aux plus souffrants. Il regrettait d’être si peu présent en Afrique. Lors de sa 4e assemblée mondiale d’Emmaüs, il rappelait à ses délégués qu’il souhaitait aider l’Afrique, cette immense partie de l’humanité en pleine recherche et transformation...

En 1948, l’Abbé Pierre rencontre Albert Einstein qui lui prédit que le monde serait menacé par 3 explosions : L’explosion atomique, l’explosion démographique et la plus dangereuse, l’explosion psychique provoquée par la mondialisation de l’information.
L’Abbé Pierre prit alors conscience qu’il fallait absolument aider les pays pauvres en mettant en place un nouveau système d’éducation pour les nouvelles générations et “servir premier” les plus souffrants, seule source de paix.


Lorsque Bertrand Jeanne et Perle, fondateurs de l’association Unisida, rencontrent l’Abbé Pierre, ils décident de créer au Sénégal, un lieu ayant pour but de récupérer les enfants orphelins (notamment du sida) et les enfants délaissés ou rejetés par leurs parents afin de leur donner une seconde vie dans la dignité, en créant ce que l’Abbé désirait appeler : “ La Maison du Bonheur ”.


Elle devait pour eux devenir un modèle destiné aux enfants en détresse afin qu’ils puissent être formés dans la diversité des croyances en leur faisant partager le bonheur de leurs différences.


Il souhaitait que cette “ Maison du Bonheur ” puisse être à la fois un centre d’hébergement pour les enfants en souffrance, un centre de prévention pour les protéger des principales maladies et surtout un centre culturel afin de les préparer à savoir vivre... dans le milieu où ils sont, en leur donnant envie d'un métier et de retrouver une dignité.


Avec le partenariat de l’Unesco et du Président de la République du Sénégal, la pose de la première pierre de la Maison du Bonheur devait avoir lieu le 1er Décembre 2004 au Sénégal en présence de l‘Abbé Pierre. Malheureusement, l’Abbé, malade, a du être hospitalisé  et n’a pu effectuer le déplacement. Les sponsors se sont alors retirés et  la construction de la première maison du bonheur n’a pu avoir lieu faute de moyens financiers .


Le 22 janvier 2007, l’Abbé partait, selon son expression, pour ses “grandes vacances”. Le plus bel hommage qui pouvait lui être rendu était de poursuivre son action en réalisant son vœu.


C’est ainsi qu’un nouveau projet de la Maison du bonheur a été mis sur pied. La promesse faite à l’ Abbé Pierre se réalise 13 ans après son départ :  Le 20 avril 2019 a eu lieu l’inauguration de la première école de la Maison du Bonheur sur l’île de Ngor à Dakar au Sénégal.
 

​LE CONCEPT
 

En décembre 2015, l’association UNISIDA a reçu en donation de vastes bâtiments dont la construction avait été interrompue pendant plus de dix années pour des raisons administratives. Cet édifice était  devenu une décharge à ordures ainsi qu’un lieu de rencontre pour les prostituées et leurs clients.

Prenant l’exemple de l’Abbé Pierre qui récupérait les déchets de notre société pour les transformer et leur donner une seconde vie, l’association Unisida a récupéré ce lieu de décharge en tout genre pour le transformer en centre culturel de la dignité où de nombreux bénévoles essaieront de donner aux enfants les plus souffrants une nouvelle vie orientée vers le partage.

C’est ainsi qu’est né sur l’île de Ngor, le concept de l’école “la Maison du Bonheur” composée principalement d’un centre d’hébergement, d’un centre de prévention, d’un centre culturel à vocation artistique, d’ateliers liés à la nature bénéficiant d’un verger et d’ateliers éphémères selon les besoins des enfants. Il sera en outre créé un cyber-espace pour faciliter la communication avec l’extérieur et une piscine destinée à la détente des enfants.

Contactez nous : 

LE NOUVEL ART DU PARTAGE

LA  MAISON DU BONHEUR

29 Rue de la Parcheminerie - 75005 PARIS

Président fondateur : Bertrand Jeanne

email : bertrand.jeanne2@icloud.com

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc

© 2018 LE NOUVEL ART DU PARTAGE